You are currently viewing Entreprendre – Meet my Mama ou l’art d’entreprendre social

Entreprendre – Meet my Mama ou l’art d’entreprendre social

Quand entreprendre répond à un besoin social

Pour celles qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous n’avez pu manquer ma passion pour l’entrepreneuriat social.

Mercredi, ma passion a été d’autant plus assouvie lors d’un événement organisé par la RGME (Le réseau musulman des grandes écoles) sur les dessous d’une start-up où les invités Loubna de Meet my Mama et Idir de Tracktor nous ont fait partager leur expérience entrepreneuriale.

Lorsque j’ai exposé le projet de Bakhta Work à Asta, une des directrices du pôle Entrepreneuriat elle m’a de suite annoncé la couleur : “Tu vas adorer le concept de Meet my Mama ! “

Effectivement, j’ai eu un coup de coeur.

entreprendre-meet-my-mama-logoLe concept ?

Des femmes au foyer issues de cultures diverses qui deviennent traiteur et mettent leurs compétences culinaires au service d’entreprises pour des brunchs ou événements divers.

L’idée a émergé à partir du constat suivant : le manque de reconnaissance de ces femmes.

En effet, les clichés négatifs sur les femmes au foyer ont la vie dure (fainéante, soumise et j’en passe) d’autant plus quand elles sont issues de minorités.

Loubna, Youssef & Donia ont alors décidé de remédier à ce problème.

Ainsi, Meet my mama n’est pas qu’un énième service de traiteur. Non.

C’est un traiteur qui promeut l’empowerment féminin, redonne confiance aux femmes et valorise l’entrepreneuriat.

C’est une entreprise qui souhaite agir de manière durable pour des femmes longtemps ignorées en les aidant à s’émanciper.

Car l’émancipation ce n’est pas de les arracher à leur culture. L’émancipation c’est donner les clés à ces femmes afin qu’elles prennent en main leur destin.

Vous avez vite compris pourquoi j’ai accroché sur Meet my mama. Ils ont le même objectif que Bakhta Work.

Lors de l’événement, seule Loubna était présente et elle a su montrer l’humilité des associés de Meet my mama.

Lors d’une séance de questions/réponses sur leur parcours, une personne présente a demandé aux invités :

” Quelle est votre plus grande peur ? “

Loubna : ” Ma plus grande peur est de ne pas assurer vis-à-vis des mamas. Certaines mamas viennent nous voir en nous demandant de leur accorder des missions sinon elles pourraient perdre leurs maisons. Oui, c’est ma plus grande peur”

Effectivement, être entrepreneur social c’est avoir une responsabilité éthique et sociale.

Pour suivre Meet my mama c’est par ici : Facebook & Site web

Pour suivre les actualités de la RGME : Facebook

Laisser un commentaire