You are currently viewing Les figures de l’ombre ou les compétences avant tout

Les figures de l’ombre ou les compétences avant tout

Les figures de l’ombre est un film biographique sur l’histoire de trois afro-américaines travaillant à la NASA durant la ségrégation.

valoriser-les-competences

Quand j’ai appris la sortie de ce film, j’étais extatique.

J’avais besoin de connaître l’histoire de  ces femmes ayant réussi à s’imposer dans un contexte aussi difficile. Ce film est à voir absolument.

Quand je l’ai regardé, je n’ai pu m’empêcher d’y voir de nombreuses similitudes entre leur vécu et celui des femmes musulmanes portant le voile :

  • Rejet de la part de la société
  • Un combat permanent ne serait-ce que pour étudier
  • Des compétences sous-estimées
  • Un accès à l’emploi difficile

Ce matin, je suis tombé sur un article parlant de ce film et j’ai lu les commentaires sous cet article. Tous, admiraient la force et le courage que possédaient ces merveilleuses femmes, condamnaient la discrimination, louaient le fait que les compétences devaient être mises en avant.

Mais …

Je n’ai pu m’empêcher d’être amère en lisant ces commentaires.

En effet, les mêmes personnes qui tiennent ce type de discours ouvert d’esprit sont les mêmes à fermer les yeux sur les conditions d’accès à l’emploi des femmes portant le foulard en France.

Ces mêmes personnes louent les lois qui condamnent des femmes à rester dans leur foyer.

Ces mêmes personnes se réjouissent que de nombreuses femmes aient à renoncer à leurs principes ou occupent des emplois précaires bien en deçà de leurs compétences.

Ce que ces héroïnes vivent dans le film est identique à ce que de nombreuses femmes musulmanes vivent chaque jour.

Non seulement le mépris constant puis l’exploitation ou encore la tristesse de ne pouvoir s’épanouir professionnellement et bientôt, quoi ? L’impossibilité même d’étudier ?

D’autre part, quand des femmes se disent que leurs seules options sont le ménage, la télé-prospection ou de rester dans leurs foyers, vous avez votre part de responsabilité.

Je m’adresse alors à ces personnes ayant visionné le film et admiré le courage de ces femmes. Vous avez probablement pensé la chose suivante :  “Si j’avais été à cette époque, j’aurais aidé ces femmes”.

Cessez d’admirer le passé quand vous pouvez changer le futur.

Cessez de fermer les yeux sur ce qui se passe juste en face de vous.

Vous avez aujourd’hui le moyen de lutter contre cette discrimination qui nous enferme chaque jour un peu plus dans la ségrégation.

Prouvez que votre ouverture d’esprit s’étend au delà du visionnage d’un film ou de la lecture d’un livre.

competences-figures-de-l-ombre

Merci.

Laisser un commentaire